Avec le stress au quotidien ou encore l’utilisation des écrans, la situation ne fait que s’aggraver. Le CBD ou cannabidiol attire pas mal de gens actuellement grâce à ses effets positifs et favorables pour résoudre l’insomnie et vivre en toute sérénité. Découvrez dans ce guide si ce produit contribue réellement dans la lutte contre ce problème et facilite l’endormissement. Aussi, est-ce que le CBD détend ?

Les causes des insomnies

Le sommeil est un des éléments importants qui conditionnent la bonne santé. Selon les avis des médecins, chaque personne doit dormir environ 6 à 8 heures par nuit afin de rester toujours en forme. Un manque peut générer différents problèmes, comme le trouble de comportement, de mémoire ou de concentration. C’est aussi une véritable source de frustration.

Rien ne vaut un bon sommeil réparateur pour se détendre et avoir de l’énergie. Mais avant de détailler les actions du CBD contre l’insomnie, il vaut mieux comprendre au préalable ce que signifie le « rythme circadien ». Il s’agit en quelque sorte de l’horloge biologique interne du corps, fonctionnant à base d’un cycle d’environ 24 heures suivant le type d’individu.

Ce rythme biologique contrôle certains processus physiologiques tels que l’alimentation et l’endormissement. Pendant une période de sommeil, il existe différentes phases, dont la somnolence, le sommeil léger, le sommeil profond ainsi que le sommeil paradoxal. Un éventuel dérèglement de ce paramètre naturel peut engendrer les troubles et irrégularités de ces cycles, la dépression, les troubles hormonaux, etc.

En cas d’insomnie, c’est difficile de trouver le sommeil. Pour pouvoir traiter le problème, connaître les causes se révèle une étape primordiale. Il peut s’agir du stress, de la consommation d’excitants (café, théine, nicotine, etc.), de la lumière bleue des écrans, du mauvais oreiller, de l’indigestion et autres.

Les principes de fonctionnement du CBD contre l’insomnie

Bon nombre de personnes utilisent ce dérivé du cannabis pour lutter contre l’insomnie chronique et retrouver un sommeil réparateur. Ce produit permet de détendre les muscles, favoriser le retour au calme et soulager l’anxiété. Cette solution se montre d’ailleurs moins contraignante que la prise des somnifères.

Les rythmes du quotidien entrainent parfois chez de nombreuses personnes du stress, de l’anxiété, de la nervosité, de l’irritabilité et au pire, de la dépression. À l’issue, celles-ci ont du mal à s’assoupir chaque soir. Le CBD joue un rôle important pour se relaxer, fournir un sentiment de bien-être et mieux dormir. Ses effets peuvent constituer de bons remèdes contre l’insomnie.

Chez certains individus, ce produit est capable de conduire à la somnolence, ce qui convient parfaitement en cas de difficultés d’endormissement. La consommation du cannabidiol représente donc une alternative naturelle efficace pour améliorer la qualité du sommeil.

Les effets bénéfiques du CBD contre l’insomnie

Jusque-là, cet actif dérivé du cannabis, dépourvu d’effet stupéfiant, ne doit pas être utilisé comme un médicament dédié à soigner les maladies. Il s’agit juste d’un complément alimentaire. Par ailleurs, la substance est favorable pour traiter les troubles du sommeil sous différentes manières.

Dormir rapidement

Les propriétés apaisantes, calmantes et anti-inflammatoires du cannabidiol aident à vous endormir plus vite. Les principes actifs de la molécule contribuent largement à la détente des muscles, à la réduction du stress et des douleurs physiques, pour permettre de dormir facilement. Ils apaisent le système nerveux et soutiennent la production de mélatonine, l’hormone de régulation du rythme veille-sommeil.

Dormir profondément

La consommation du CBD avant l’heure du coucher affecte de façon positive les phases de sommeil paradoxal pour combattre l’apnée du sommeil et stimule les rêves. Ce cannabinoïde naturel permet de dormir mieux et plus profondément, même à sa première prise.

Comment le CBD contre l’insomnie ?

Vous vous demandez certainement comment un tel produit permet de bien dormir. Ses actions sont multiples. Concrètement, la substance n’agit pas directement sur la qualité du sommeil, mais sur les éventuelles sources d’insomnie : stress, anxiété, douleurs, etc.

L’interaction avec le système endocannabinoïde

En fait, le CBD contre l’insomnie interagit directement avec le système endocannabinoïde des êtres vivants. Ceci procure de manière naturelle des molécules semblables à celles disponibles dans les plantes de cannabis. La substance active interfère notamment avec les récepteurs CB1 et CB2. Ces derniers sont principalement liés à la douleur, à l’anxiété et à l’angoisse, des problèmes reconnus des insomniaques.

Le CBD contre l’insomnie pour réguler le cycle circadien

En collaborant avec la sérotonine, le cannabinoïde conditionne le rythme circadien, ce qui le rend très bénéfique pour le corps de jour comme de nuit. Il entraine des effets régulateurs, contrairement au somnifère qui se contente de ses effets sédatifs. En plus, ces molécules ont l’avantage d’éradiquer les effets indésirables, comme les réveils douloureux, fatigants et inconfortables, des traitements médicamenteux.

La récupération

En générant des sommeils profonds, ce dérivé du cannabis vous aide à :

  • Récupérer de la fatigue physique,
  • Reconstituer les stocks énergétiques, les cellules nerveuses et musculaires,
  • Produire des hormones de croissance,
  • Équilibrer la glycémie, l’obésité est souvent liée au manque de sommeil.

Le CBD contre l’insomnie : les propriétés du cannabinoïde

Si le cannabidiol offre tous ces nombreux effets positifs contre l’insomnie, c’est que ses vertus sont incontournables. Tout d’abord, ses propriétés anxiolytiques se révèlent très favorables pour vous relaxer et améliorer vos cycles du sommeil. Elles luttent contre sur le stress émotionnel, les crises d’angoisse ainsi que les symptômes d’anxiété et de dépression. Le CBD est même capable de traiter certains troubles psychiques, comme l’amélioration de l’humeur. Il offre à l’issue détente et relaxation absolues.

Viennent par la suite ses propriétés relaxantes et sédatives, qui sont indispensables pour bien dormir. Ses principes actifs améliorent le confort et la qualité de vos nuits. Les fonctions antalgiques de ce cannabinoïde sont capables de favoriser une bonne nuit de sommeil en calmant les douleurs. Faites preuve de prudence quand même en sollicitant l’avis d’un médecin en associant le cannabidiol au traitement médical.

Au cas où vous souffrez d’une addiction à une substance, comme l’alcool, les somnifères, etc., pour s’endormir, le cannabidiol joue à cet effet un rôle anti-addictif. Il agit sur la production d’anandamide, un neurotransmetteur cannabinoïde endogène, qui influe sur le système de récompense. L’addiction altère son fonctionnement et puis le rythme biologique.

Quelle quantité de CBD par jour ?

En utilisant du CBD premium, vous pouvez profiter de la meilleure expérience pour dormir suffisamment. Mais c’est aussi une affaire de dose. Heureusement que ce produit ne représente aucun risque de surdosage, contrairement aux somnifères. Des études scientifiques ont révélé qu’il est préférable de prendre une dose élevée avant le coucher, mais durant une courte période, plutôt que l’inverse. Cette option permet d’optimiser l’efficacité des résultats. Il faut juste considérer la substance comme un complément alimentaire.

Le mode d’administration

Vous aurez à choisir entre différents formats en fonction de vos souhaits : fleurs CBD, résines CBD ou encore huile de CBD, que ce soit en vaporisation ou infusion. La vaporisation permet d’incorporer rapidement les cannabinoïdes pour obtenir des effets instantanés. Le processus peut être plus lent avec les huiles ou les produits comestibles.

Le choix est également très diversifié en termes de saveurs et de pourcentage de la molécule. Jusqu’à un dosage léger (25 mg par jour), l’effet des cannabidiols n’est pas encore ressenti. Les personnes atteintes de la maladie de Parkinson ont besoin d’une dose de 75 à 300 mg environ par jour pour réguler leur hygiène de sommeil.

Quels sont les effets secondaires du CBD ?

Il s’agit d’une molécule naturelle. À la différence des traitements médicamenteux, elle ne provoque ni d’effets secondaires ni d’accoutumance. En plus, vous ne risquez aucun surdosage. C’est la raison principale qui incite la majorité des insomniaques à privilégier le cannabinoïde aux somnifères. Les médicaments classiques provoquent parfois des moments de somnolence involontaire et rendent pas mal de gens addictifs. Toutefois, il est recommandé de consulter un professionnel de santé pour établir un diagnostic personnel et déduire la solution appropriée à votre problème.

Le CBD est-il suffisant pour favoriser un sommeil de qualité ?

Pour lutter contre l’insomnie, le CBD joue généralement sur la détente et la relaxation. Néanmoins, ce problème possède de nombreuses origines comme la mauvaise hygiène de vie, l’alimentation, le rythme au quotidien, etc. Les résultats sont plus performants en associant cette substance active avec d’autres solutions naturelles telles que la phytothérapie, l’hypnose, la sophrologie, etc.

L’ajout de la mélatonine permet dans ce cas de bénéficier de nuits plus paisibles et confortables. Cette hormone aide à retrouver en toute commodité les bras de Morphée. La fameuse infusion de fleur de camomille est à la fois analgésique, sédative et calmante. La tisane au tilleul est très recommandée pour vous relaxer et dormir comme un bébé. Rajoutez quelques gouttes d’huile essentielle de lavande et d’orange, les insomnies chroniques deviendront un mauvais souvenir.

La propriété antistress, relaxante et calmante de la valériane est aussi fort souhaitable pour trouver le sommeil rapidement. Malgré l’usage du CBD de qualité, il faut respecter certaines précautions afin de pouvoir s’endormir confortablement.

Pour conclure, le CBD aide à résoudre les problèmes d’insomnies parce qu’il interagit avec le système endocannabinoïde et régule le système circadien. Ce produit détend le corps et l’esprit. C’est un moyen parfait pour dormir, étant donné sa capacité d’agir sur les facteurs qui dérangent l’endormissement.